• NOUS SOMMES AU SERVICE DE LA COMMUNAUTE
  • Rejoignez nous pour contribuer de manière efficace au développement de notre pays le BENIN.
  • PARTAGE DIASPORA BENINOISE pour le développement du BENIN

Zangbeto

Publié le 11 juillet 2021 à 17:15

Le Zangbéto est une société secrète entourée d’un grand mystère. Il a le pouvoir de disparaître de son masque ou de se transformer en divers objets de l’univers comme en un serpent, un coq, une calebasse ou une chaise.
Lors des cérémonies , les zanvis, accompagnés des femmes jouent et dansent.
L’entrée dans le cercle des Zangbétos n’est réservée qu’aux hommes et est soumise à des rites d’initiation.
Le candidat doit payer une certaine tribu composée d’animaux domestiques, de boissons sucrées et alcoolisées et une certaine somme d’argent.
Il est dit que les candidats sont soumis à des flagellations afin d’éprouver leur bravoure et leur courage. Seuls les plus braves sont acceptés dans le cercle. On leur donne alors un nom d'initié et ils prêtent serment de ne révéler aucun secret du Zangbéto ni à leur femme ni à aucune autre personne non initiée.
Les initiés se reconnaissent par un code secret qu’ils se communiquent lorsqu’ils se croisent.


« AVA » est le lieu où se pose le Zangbéto. C’est de là que partent toutes les sorties.
Le « zangan » est le médium entre le Zangbéto et le reste de la communauté.
C’est à lui seul que parle le Zangbéto. A son tour, il se charge de transmettre le message à la communauté. Il préside les sorties du Zangbétos.
Les « zanvis » sont les autres personnes du cercle des Zangbétos. Il s’agit souvent de jeunes gens chargés de jouer les tam-tam lors des sorties.


À Porto-Novo, chaque quartier à son Zangbéto et son Zangan. Chaque Zangbéto porte un nom spécifique qui lui confère une identité et une personnalité. « Kpakriyao » est le tout premier zangbéto installé à Porto-Novo et est devenu le chef de tous les Zangbétos. Il mesure jusqu’à 4m de haut.

Aux temps des rois (avant la colonisation), Zangbeto ne sortait que de nuit. Mais de nos jours, il sort également en journée pendant des occasions spéciales (cérémonies traditionnelles, réjouissances populaires, décès de l’un de ses adeptes, etc.).
Ce sont de grands moments, au cours desquels les populations sont gavées de démonstrations spectaculaires diverses allant de la danse tournoyante des masques aux apparitions soudaines de fétiches, d’animaux ou d’objets de tout genre quand les masques sont relevés, sans oublier les chants et le rythme des tambours.


Le Zangbeto est Très vénéré par ses ADEPTES, il protége les villages contre les forces du mal et les esprits malveillants. C’est lui qui dénonce les pratiques rétrogrades comme le vol, le viol, le banditisme etc..

Il a été initialement créé pour effrayer l'ennemi au loin, Il veillait sur les gens, se promenaient dans la rue pour détecter les voleurs et les sorciers, et rendre la justice.


Les danses tournoyantes à la fois acrobatiques et mystiques sont rythmées par des chants et les sons des tambours : elles représentent un élément d’attrait touristique non négligeable et montrent la richesse de la culture béninoise.

Le Zangbéto nous offre encore et toujours une scène impressionnante qui démontre le caractère mystique et unique de ce phénomène, dont seuls les adeptes et les initiés détiennent certainement le secret.

C’est l’un des phénomènes qui démontre de la richesse de la culture béninoise.


 »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.