• NOUS SOMMES AU SERVICE DE LA COMMUNAUTE
  • Rejoignez nous pour contribuer de manière efficace au développement de notre pays le BENIN.
  • PARTAGE DIASPORA BENINOISE pour le développement du BENIN

Prévisions budgétaires de 2022 au ministère du tourisme de la culture et des arts MTCA

Publié le 22 novembre 2021 à 21:15

L’exercice de présentation des prévisions budgétaires de l’année 2022 a conduit ce lundi 22 novembre 2021, le Ministre du tourisme, de la culture et des arts devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale à Porto-Novo. Accompagné de quelques membres de son cabinet, des directeurs centraux et techniques, des directeurs des structures sous tutelle, du Directeur général de l'ANPT, M. Babalola Jean-Michel Abimbola s’est prêté à l’exercice annuel de présentation des grandes actions à réaliser dans les trois secteurs de son département ministériel au titre de la gestion 2022.

Mais avant cette étape, le Ministre a présenté aux membres de la Commission massivement mobilisés à l’hémicycle, les réalisations financières et physiques au 30 septembre 2021, notamment à travers les performances financières ainsi que quelques actions réalisées au cours de l’année qui s’achève. Des 43 730 982 000 FCFA alloués à ce Ministère en 2021, on retient au 30 septembre, une consommation à hauteur de 76,02% (base engagement) et 65,21% (base ordonnancement) contre respectivement 60,57% et 52,86% à la même période en 2020. Nonobstant les difficultés rencontrées dans l’exécution du budget gestion 2021, le Ministère a réalisé une kyrielle d’actions importantes qui ont été présentées aux députés qui ont salué les efforts du Ministère pour la concrétisation de la noble vision du Gouvernement pour le secteur du tourisme avec la culture et les arts.

Que retenir de l’année budgétaire 2022 ?

Pour l’année budgétaire 2022, le budget prévisionnel du MTCA s’élève à environ 48 milliards 600 millions Fcfa, soit une augmentation d’environ 12%, dont 36 milliards de francs Cfa pour le tourisme et environ 10 milliards pour la culture et les arts. C’est un budget essentiellement d’investissement, selon les explications du Ministre. Il comporte une part de 88% consacrée au PIP. Ce qui témoigne de l’intérêt que le Gouvernement accorde aux secteurs du tourisme, de la culture et des arts au regard de leur potentiel de création de richesse et de réduction du chômage des jeunes. « C’est la preuve que le tourisme en lien avec la culture et les arts, continue d’être pour le Gouvernement des secteurs prioritaires et essentiels pour impulser le développement » a martelé le Ministre Abimbola interviewé par les médias au terme de sa présentation.

Il faut noter qu’au cours des douze prochains mois, le ministère du tourisme, de la culture et des arts entend poursuivre les travaux de réalisation d’infrastructures touristiques à Ouidah, Abomey, Ganvié, Allada, Porto-Novo, à Cotonou, Nikki et ailleurs, la mise en route d’un programme de renforcement des capacités des acteurs de la chaîne touristique et hôtelière ; la mise en tourisme rapide à travers la mise en place d’un cadre institutionnel et légal et des initiatives d’entretien des produits touristiques actuels ; l’intensification des actions de valorisation des sites, attraits touristiques et leurs voies d’accès, etc. Le budget permettra également d’implémenter les différentes réformes pour faire du tourisme, de la culture et des arts un pilier essentiel pour la création de la richesse et de l’emploi.

Pour ce qui concerne le secteur de la culture, il sera essentiellement question de la gestion des expositions des œuvres culturelles restituées par la France ; l’opérationnalisation effective des classes culturelles ; le démarrage de la construction des arènes culturelles ; l’élaboration de la stratégie nationale de développement de la culture et des arts ; le renforcement des capacités des professionnels du patrimoine culturel ; le démarrage de la numérisation des bibliothèques du Bénin ; la poursuite du financement des projets et initiatives culturels ; la poursuite de l’inscription des biens et éléments à inscrire sur les listes du patrimoine mondial, etc.

 


« 

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.